Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SI ÇA VOUS CHANTE (le blog de Fred Hidalgo)
  • SI ÇA VOUS CHANTE (le blog de Fred Hidalgo)
  • : Parce que c’est un art populaire entre tous, qui touche à la vie de chacun et appartient à la mémoire collective, la chanson constitue le meilleur reflet de l’air du temps : via son histoire (qui « est la même que la nôtre », chantait Charles Trenet) et son actualité, ce blog destiné surtout à illustrer et promouvoir la chanson de l’espace francophone ne se fixera donc aucune limite…
  • Contact

Profil

  • Fred Hidalgo
  • Journaliste depuis 1971, créateur de plusieurs journaux dont le mensuel « Paroles et Musique » (1980-1990) et la revue « Chorus » (1992-2009). Editeur depuis 1984 et créateur en 2003 du « Département chanson » chez Fayard.
  • Journaliste depuis 1971, créateur de plusieurs journaux dont le mensuel « Paroles et Musique » (1980-1990) et la revue « Chorus » (1992-2009). Editeur depuis 1984 et créateur en 2003 du « Département chanson » chez Fayard.

Site de Fred Hidalgo

Journaliste, éditeur, auteur
À consulter ICI

Recherche

Facebook

La Maison de la chanson vivante
   (groupe associé au blog)
 

Jean-Jacques Goldman, confidentiel
  (page dédiée au livre)

Livres

16 octobre 2015 5 16 /10 /octobre /2015 11:08

Tu peux t’arrêter là, te reposer enfin…

 

Hier à Évreux, jeudi 15 octobre au crématorium du Pays d’Eure, le rideau s’est définitivement refermé sur Leny Escudero, le dessin discret d’un arbre de vie sur son cercueil, au son de sa voix si prenante, si tendre, frissonnante, inoubliable… et des applaudissements nourris lorsqu’il est parti en chantant une dernière fois Vivre pour des idées :

…Il m’a serré fort contre lui :
« J’ai honte, tu sais, mon petit,
Je me demandais, cette guerre,
Pour quelle raison j’irais la faire,
Mais maintenant je puis le dire :
Pour que tu saches lire et écrire. »
J’aurais voulu le retenir,
Alors mon père m’a dit : « Mourir
Pour des idées, ça n’est qu’un accident
. »
Je sais lire et écrire et mon père est vivant…

LENY ESCUDERO, AU BOUT DU CHEMIN

…Et nous nous sommes séparés sur « l’Amourette » entonnée alors par ses enfants, Julian, Christine, Stéphanie, et ses petits-enfants, reprise en chœur par les amis présents, parmi lesquels, à nos côtés, le fidèle, délicat, trop rare et si talentueux Nilda Fernandez (qui, lors d’une carte blanche d’un festival, avait même invité Leny à chanter, mais, fait rarissime chez celui-ci, non pas avec ses musiciens mais ceux de Nilda..). Pour une amourette, la chanson qui l’a fait connaître de son premier public, bien sûr, mais qui, en ces circonstances uniques, « quand on sait d’avance ce que dure la vie », a résonné de l’un à l’autre comme jamais :

Alors je m’suis dit : T’es au bout du chemin,
Tu peux t’arrêter là, te reposer enfin…

Journée d’amour, d’amitié et de chagrin mélangés et partagés, fort, très-très fort. Et je pense à tous et à toutes qui, pour certains sont venus de loin, en dette avec Leny qui avait un crédit de tendresse sans pareil auprès d'eux ; je pense à son épouse Céleste, à ses enfants, ses petits-enfants, à Corinne, à Nathalie, à Charly, à Christophe… et à tous les autres qui n’avaient pu se déplacer. Bonheur, crève-cœur… Ému personnellement et profondément que Julian ait rappelé leur séjour commun à Djibouti en disant qu’il n’avait jamais connu son père aussi heureux qu’alors… Merci encore, Leny, tout simplement, d’avoir été ce que tu as été… et « hasta siempre ». Quelle chance d’avoir pu être ton pote !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Hidalgo - dans Hommage
commenter cet article

commentaires

alchimiste 19/10/2015 12:21

reste en paix , retrouve tous tes potes et faites un boeuf :)
toutes mes condoléances à sa famille quelle qu'elle soit
que de souvenirs tu as mis dans ma tête

Annie LAPEYRE 17/10/2015 17:30

Tout simplement MERCI XXXXXXXX

adriana 17/10/2015 00:56

Merci Fred,touchant témoignage.Je ne peux pas m expliquer pourquoi certains de vos artistes me touchent tellement, C est bizarre, mais à les écouter, à les voir chanter, c est comme s ils étaient familiers.Lény est le" tendre engagé "qui me met la chair de poule à chaque écoute, un Vrai, un Humaniste, un Homme que l on a envie d embarrasser... C est ça! Longue vie encore mille ans dans les nuages et dans nos coeurs cher M. Escudero

BLANC 16/10/2015 21:17

Merci, merci Fred Hidalgo d'accompagner avec autant de tendresse ces belles personnes que nous ne n'entendons plus, ne croiserons plus .............................

Pierre Lacombe 16/10/2015 15:36

Merci Fred,

Tu commences ton hommage par les derniers mots que Leny m'a dit lors de notre dernière intervew et il a même rajouté : "Promet moi une chose, porte toi bien." Deux fois, il l'a répété ! Je suis triste, je le pleure. Mais je sais qu'il est avec tous les potes, ils chantent, s'accompagnent avec leur guitare ou autre instrument et eux aussi, je les pleure. Puis j'm'en fous, on ir les retrouver un jour ou l'autre et même qu'on fera la fête tous ensemble ! Merci Fred de m'avoir rappelé tout cela !