Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SI ÇA VOUS CHANTE (le blog de Fred Hidalgo)
  • SI ÇA VOUS CHANTE (le blog de Fred Hidalgo)
  • : Parce que c’est un art populaire entre tous, qui touche à la vie de chacun et appartient à la mémoire collective, la chanson constitue le meilleur reflet de l’air du temps : via son histoire (qui « est la même que la nôtre », chantait Charles Trenet) et son actualité, ce blog destiné surtout à illustrer et promouvoir la chanson de l’espace francophone ne se fixera donc aucune limite…
  • Contact

Profil

  • Fred Hidalgo
  • Journaliste depuis 1971, créateur de plusieurs journaux dont le mensuel « Paroles et Musique » (1980-1990) et la revue « Chorus » (1992-2009). Editeur depuis 1984 et créateur en 2003 du « Département chanson » chez Fayard.
  • Journaliste depuis 1971, créateur de plusieurs journaux dont le mensuel « Paroles et Musique » (1980-1990) et la revue « Chorus » (1992-2009). Editeur depuis 1984 et créateur en 2003 du « Département chanson » chez Fayard.

Site de Fred Hidalgo

Journaliste, éditeur, auteur
À consulter ICI

Recherche

Facebook

La Maison de la chanson vivante
   (groupe associé au blog)
 

Jean-Jacques Goldman, confidentiel
  (page dédiée au livre)

Livres

2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 14:12

Tout le monde l’aime !

Nous avons déjà eu le plaisir de vous offrir des disques (et nous continuerons de le faire), nous avons aujourd’hui celui de vous proposer des places de spectacle. Trente au total, pour le concert d’Yvan Cujious à Paris, samedi 6 mars, au théâtre des Trois-Baudets. Yvan Cujious ? Comme le dit le titre de son second album, tout le monde l’aime…


…Ou comme l’écrit Michel Trihoreau : « C’est vrai que “Tout le monde l’aime” tout de suite. C’est magique. Le charisme tient à la fois à l’impression du bon copain, tendre et déconneur et au professionnalisme qui sous-tend toutes ses improvisations et ses facéties. » Dans le « Portrait » qui lui était consacré dans le n° 68 de Chorus, Jacques Vassal rappelait les débuts de chanteur de ce Toulousain bon teint : « Arrive la sélection aux Rencontres Georges-Brassens, au Théâtre Molière de Sète, en 1999. Chaque finaliste interprète trois chansons de son cru. Yvan n’en a alors que six ou huit à son actif. Mais sa personnalité, son style s’imposent avec une telle évidence qu’il remporte le prix du jury ET celui du public. […] En 2000 il enregistre un premier album avec le pianiste Thierry Ollé, influencé par Claude Nougaro, qu’il a connu en d’autres circonstances. » Lauréat des révélations « France 3 / Radio Nostalgie » à l’Olympia, il est en effet remarqué par le chantre de Toulouse qui, dans la ville rose, le présente à ses côtés : « Si le talent est une faim, alors Claude m’a donné envie d’avoir de l’appétit… »

Neuf ans s’écouleront entre Chansons des deux mains et Tout le monde m’aime ! paru en mai 2009. Sa chanson éponyme donne le ton, écrit encore Michel Trihoreau : « De l’amour, de la dérision, du second degré narcissique et drôle… Il transforme les peines en joie, rit de ses malheurs… J’aimerais que tu me laisses est le contre-pied d’une chanson d’abandon dans un registre aigre-doux qui piétine les clichés. Le Bal des bambins s’attendrit sur l’enfance, la sienne, la nôtre, avec quelque chose d’universel et d’humble à la fois… »  Dans l’intervalle, Yvan Cujious va se partager entre son activité d’auteur-compositeur-interprète et celle d’animateur de l’émission Les Maîtres-Chanteurs, diffusée le samedi et le dimanche sur Sud-Radio : « J’ai écouté et reçu tout le monde, d’Olivia Ruiz à Cali, de Zebda à Lavilliers ; cela m’a passionné et, sans doute aussi, ça m’a nourri comme chanteur. Mais c’était trop prenant et, en 2008, j’ai dû arrêter. » Il n’en travaillera pas moins, un temps, pour l’antenne de France 3 Sud.

   


En 2009, côté scène, ce joueur de mots multi-instrumentiste (il a commencé par la trompette) chante en première partie de Jamait (dont la tournée passe par le Casino de Paris), se produit au festival Alors… Chante ! de Montauban, au FestiVal de Marne ou participe aux représentations de « Planète Nougaro » aux côtés notamment de Mouss et Hakim et d’Olivia Ruiz… avec laquelle, quelques mois plus tôt, il a enregistré un duo, Le Pont et la Passerelle, sur son nouvel album, arrangé cette fois par l’excellent Lionel Suarez. En 2010, sa tournée se poursuit presque sans relâche qui le voit par exemple en Belgique, au festival Mars en Chansons, ce vendredi 5 (jour d’ouverture de sa 11e édition qui, jusqu’à sa clôture le 21, se déroule presque exclusivement à Marcinelle), puis samedi 6 à Paris aux Trois-Baudets. Ce fameux théâtre, créé en 1947 et animé deux décennies durant par Jacques Canetti, qui a repris du service en 2009 après une longue parenthèse où, entre ses murs, l’érotisme s’était substitué à la chanson : une drôle d’histoire évoquée par Thierry Chazelle (voir Étoiles des neiges sur ce blog) dans sa chanson L’Érotika.

Trente places à gagner
Trente places sont d’ores et déjà réservées à l’accueil aux lecteurs et lectrices de Si ça vous chante, sur simple présentation d’un document d’identité. Si vous voulez en être (le spectacle commence à 20 h 30, avec Sam en première partie), une seule condition : être inscrit(e) à notre « newsletter » (ce que vous pouvez faire maintenant – si ce n’est déjà fait – sans que cette inscription ne vous cause d’autre « désagrément » que d’être averti(e) en priorité, et brièvement, de la mise en ligne de chaque nouvel article).

Mais attention : vu la proximité du concert, vous avez seulement jusqu’à jeudi soir 4 mars (minuit, dernier délai) pour vous signaler par un courriel (à cette adresse spécifique : sicavouschante.info@orange.fr), en indiquant vos nom et prénom et le nombre de places souhaitées (deux maximum). Par souci d’équité, nous procéderons ensuite à un tirage au sort et avertirons aussitôt en direct les gagnants. Ne tardez donc pas à réagir… et, si ça vous chante, de laisser en outre un « commentaire » en bas de cet article (par exemple sur cette initiative précise, à propos d’Yvan Cujious voire du blog en général, des rubriques que vous préférez et, le cas échéant, de ce que vous aimeriez y trouver ou voir développer).




Dernière précision : les trente « élus » seront placés côte à côte dans la salle (64 bd de Clichy, Paris 18e), de façon à leur permettre, si ça leur chante, de faire chorus entre eux ! Voilà une idée, qu’elle est bonne, aurait dit le cher Coluche ! Non ?

Et pour aller d’ores et déjà plus loin avec notre maître-chanteur, rendez-vous sur son site myspace. Ou sur scène, pour notre lectorat suisse, au festival Voix de Fête (dont la 12e édition s’achève le 14 mars), en show case à l’espace pro, le 12 à Genève. Au fait, si Tout le monde m’aime est sorti en licence chez Wagram, le label de production d’Yvan Cujious porte le joli nom de Passerelle... D’une passerelle (de l’hiver) l’autre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Hidalgo - dans Concerts et festivals
commenter cet article

commentaires

Maurice Leullieux 10/03/2010 00:17


Bonjour Fred,
Un grand merci d'avoir mis une fois de plus le talent de Régis Cunin en exergue. Depuis la création de notre festival Poèmélodies en 2007, Régis a toujours été présent à nos côtés malgré les
distances énormes qui nous séparent. Outre tout son talent et ses compétences artistiques diverses, je tenais à dire combien il était fidèle en amitié, généreux en partage et combien prolifique en
conseils et en encouragements. Toutes ses chansons sont des petits chef-d'oeuvres que je ne me lasse pas d'écouter. Cet artiste est une perle rare à découvrir pour ceux qui ne l'ont pas encore
écouté.


Toti 08/03/2010 10:17


Je suis à Tahiti !
http://www.facebook.com/pages/Papeari/TOTI/284111414302?v=info&ref=mf


Si ça vous chante 08/03/2010 10:25



Nous avons procédé à une recherche rapide sur
l’expéditeur de ce message sibyllin (suite au message précédent émanant lui aussi de Polynésie française) et voici le résultat, que nous vous livrons volontiers, chanson et BD ayant souvent fait
bon ménage...


« Steven Lejeune est né le 1er janvier 1981 à Tahiti. Il se dit
particulièrement concerné par les problèmes d'environnement. Sans tomber dans le militantisme de base, il est bien décidé à utiliser la B.D. comme outil de communication pour amorcer une
réflexion chez ses lecteurs. Il publie, de 2002 à 2008 chez Delcourt, Trop de bonheur (TDB), avec Jean-David Morvan, et participe en 2006 au volume 4
du collectif Les Chroniques de Sillage. En mars 2007, il est le dessinateur du chapitre 24 des courtes histoires de la série Heroes : Warbudies, the lonestar file chez Marvel Knights (label de comics de l’éditeur américain Marvel). En
2009, il signe chez Ankama Éditions Dieux a les boules, une série où Dieu est une femme… une œuvre personnelle loin des travaux de commande, dans
laquelle il revient à ses premières motivations d’auteur. »


 


 



Colombe Barsacq 07/03/2010 10:34


Bonjour,
J'ai à cœur de faire partager aux lecteurs de “Si ça vous chante” l'aventure humaine et artistique la plus extraordinaire que j'ai vécue. Je viens vous proposer de découvrir “Eaux Vives et Terres
Nues”, création inédite, en duo bilingue autour de chansons françaises (créations et chansons de Nougaro et de Salvador) en langue des signes avec d'excellents musiciens de jazz. Notre démarche
partagée avec 5 artistes professionnels de divers horizons, jazz, théâtre, sourd, contribuera, peut-être, à créer pour demain une société qui nous ressemble… dans nos diversités.
Nous cherchons activement à réunir les conditions pour poursuivre cette démarche de création et à faire voyager le spectacle en tournée 2010/2011, partout en France, et à l’international. Par votre
présence, ou par votre relais auprès de vos relations vous pouvez nous aider à développer des partenariats pour célébrer le "vivre ensemble dans le respect de nos différences".
Très chaleureusement
Colombe Barsacq

A voir extraits vidéo du spectacle et de l'interview France 3 :
http://www.dailymotion.com/video/xc2oyx_eaux-vives-terres-nues_music


Louis Bresson 07/03/2010 00:26


Tout en lisant “Si ça vous chante”, j'écoute d'une oreille un peu distraite mais néanmoins attentive la retransmission en direct des "Victoires de la musique" sur RFO-Radio Polynésie (je vis à
Tahiti).
En ce moment c'est le grand Stevie Wonder qui se donne à fond. Heureusement qu'il est là pour soutenir la chanson française !
Il faut dire que ce titre aussi prétentieux que ridicule des "Victoires de la musique" (comme si un artiste pouvait remporter une victoire sur les autres tel un sportif, et comme si la chanson
pouvait prétendre représenter à elle seule toute la musique... pardon Mozart !) annonce une flatteuse excroissance du show-biz plutôt qu'une vraie entreprise de révélation des talents.
Moralité : heureusement qu'il y a des gens comme Fred et compagnie pour assurer avec "Paroles et Musique" puis "Chorus" le rôle d'éclaireur (dans tous les sens du terme, y compris militaire) de
la
chanson française.
Depuis le début de cette retransmission des VDLM (tiens, cette abréviation évoque une marque de produits de luxe !), le seul “nouveau talent” que l'on nous a proposé est Grégoire, présenté comme
une "révélation" alors qu'on l'entend partout, sans cesse, sur toutes les radios depuis 2008.
Bien sûr, on se réjouit du triomphe de celle qui a fait la dernière couverture de “Chorus”, Olivia Ruiz, mais je n'ai pas encore entendu les noms de Francesca Solleville, Sarcloret, Yvan Cujious et
autre Allain Leprest pour ne citer que ceux-là, parmi tant d’autres, dont j'ignorerais encore l'existence sans l'équipe de “Chorus”.
Conclusion : accroche-toi Fred ! Le talent finit toujours par triompher et la voie non royale – vive la république des artistes ! – et sans tape-à-l'œil que tu as choisie reste longue et difficile,
mais combien plus méritoire.
En souhaitant que ton blog devienne un grand magazine comme l'était “Chorus”, fût-ce sur le net, et – pourquoi pas – donne naissance à une anti-"Victoires de la musique", qui aurait plus
modestement
pour titre quelque chose comme "Les promesses de la chanson française"...
Louis Bresson (Tahiti)


Michel Lemée 03/03/2010 11:40


Bonjour,
Et merci : c'est toujours un "enchantement"...
Musicalement