Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SI ÇA VOUS CHANTE (le blog de Fred Hidalgo)
  • SI ÇA VOUS CHANTE (le blog de Fred Hidalgo)
  • : Parce que c’est un art populaire entre tous, qui touche à la vie de chacun et appartient à la mémoire collective, la chanson constitue le meilleur reflet de l’air du temps : via son histoire (qui « est la même que la nôtre », chantait Charles Trenet) et son actualité, ce blog destiné surtout à illustrer et promouvoir la chanson de l’espace francophone ne se fixera donc aucune limite…
  • Contact

Profil

  • Fred Hidalgo
  • Journaliste depuis 1971, créateur de plusieurs journaux dont le mensuel « Paroles et Musique » (1980-1990) et la revue « Chorus » (1992-2009). Editeur depuis 1984 et créateur en 2003 du « Département chanson » chez Fayard.
  • Journaliste depuis 1971, créateur de plusieurs journaux dont le mensuel « Paroles et Musique » (1980-1990) et la revue « Chorus » (1992-2009). Editeur depuis 1984 et créateur en 2003 du « Département chanson » chez Fayard.

Site de Fred Hidalgo

Journaliste, éditeur, auteur
À consulter ICI

Recherche

Facebook

La Maison de la chanson vivante
   (groupe associé au blog)
 

Jean-Jacques Goldman, confidentiel
  (page dédiée au livre)

Livres

14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 08:00

Le petit bal perdu (suite et fin)

 

 

Et voilà, pour l’édification générale des lecteurs-auditeurs-spectateurs de Si ça vous chante (dont plus des deux tiers sans doute ne sont pas – encore – inscrits à sa « newsletter », laquelle vous informe aussitôt de tout nouvel article et vous permet périodiquement de gagner des CD, DVD et livres), les réponses aux questions posées par le montage de Serge Llado… que vous pouvez réécouter ci-dessous.

 

 

Montage – Quinze artistes, quinze extraits

 

 

Les noms des interprètes et les titres des chansons et du sketch qui reprenaient les cinq citations passées dans le langage courant sont les suivants :

 

I. L’ENFER C’EST LES AUTRES :

01. Pascal Obispo : Libre comme Picasso

02. Damien Saez : Quand on perd son amour

03. Guy Bedos : Les autres, c'est l’enfer

04. I AM : L’Enfer

 

II. LE CŒUR A SES RAISONS QUE LA RAISON IGNORE (ou NE CONNAÎT POINT) :

05. Neg’ Marrons : Juste pour toi

06. Coralie Clément : La Contradiction (chanson de Benjamin Biolay)

07. Yannick Noah : Te quiero

 

III. UN SEUL ÊTRE VOUS MANQUE ET TOUT EST DÉPEUPLÉ :

08. Pauline Croze : Je ferai sans

09. Dave : Vanina

 

IV. L'ARGENT N’A PAS D’ODEUR :

10. Jacques Brel : Voir un ami pleurer

11. Bernard Lavilliers : Citizen Kane

12. Daniel Balavoine : Je veux de l’or

 

V. S’IL N'EN RESTE QU’UN JE SERAI CELUI-LÀ :

13. Eddy Mitchell : S’il n’en reste qu’un

14. Sylvie Vartan : Qui tu es

15. Jean-Louis Aubert : À ceux qui passent

 

Quant à la paternité de ces citations, elle revient respectivement à :

 

I. Jean-Paul Sartre, dans la pièce de théâtre Huis clos (écrite entre 1943 et 1944).

II. Blaise Pascal, dans Les Pensées (vers 1654).

III. Alphonse de Lamartine, dans les Méditations poétiques (1820).

IV. L’empereur romain Vespasien (qui régna entre 69 et 79 après J.-C.). La phrase latine précise est celle-ci : « Pecunia non olet ». Cela concernait l’argent provenant des latrines payantes installées dans Rome.

V. Victor Hugo, dans Les Châtiments (1853), recueil satirique dirigé contre Napoléon III (« six mille vers d’injures », dira Lamartine...). Le titre du poème concerné est Ultima Verba et ce vers est le dernier de l’ultime strophe. Il exprime clairement le refus de Victor Hugo, qui demeurera un opposant irréductible, d’accepter le coup d’État du 2 décembre 1851. Voici cette dernière strophe : « Si l’on est plus de mille, eh bien, j’en suis ! Si même / Ils ne sont plus que cent, je brave encore Sylla ; / S’il en demeure dix, je serai le dixième ; / Et s’il n’en reste qu’un, je serai celui-là ! » (Jersey, 2 décembre 1852 ; 1er anniversaire du coup d’Etat).

 

Merci à tous ceux et celles, fort nombreux, qui ont joué le jeu du Petit Bal perdu. Et bravo à ceux et celles qui ont trouvé toutes les réponses (ou presque toutes)… et qui, ayant pris la « précaution » de s’inscrire à ce blog, ont gagné l’album CD ou le DVD de leur choix. Les autres, si ça leur chante, pourront tenter leur chance au prochain quiz de Serge Llado.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Hidalgo - dans L'Amusicoscope
commenter cet article

commentaires

Colette 06/10/2010 20:38


message reçu 5/5

le blog de "si ça vous chante" :
.... faut avoir ça dans son armoire à pharmacie !


parapharmacie 06/10/2010 18:29


Merci pour ces infos


C-A 18/06/2010 00:21


Je souhaite faire une suggestion générale au sujet du blog : j'aimerais faire encore plus de découvertes par ce blog. Pas seulement à travers les critiques de disques (trop rares d'ailleurs à mon
goût. Vous pourriez par exemple partagez vos coups de coeur ... Malgré tout, j'aime beaucoup votre blog qui est un must en matière chansonnière !


GADOIS 14/06/2010 12:51


J'ai adressé un courriel au webmaster d'Elsa Lunghini, mais pas de réponse. Y at'il un moyen de la joindre autrement ? Merci.


Fred Hidalgo 14/06/2010 13:28



Son "management" est assuré par Laure Michelon, dont voici le contact pour la scène : Carnet de route, 242 bd Voltaire, 75011 Paris. Et l'adresse e-mail est :
c2route@noos.fr
Saluez Elsa de notre part, dont les derniers disques, hélas passés bien inaperçus, étaient très réussis.



Philippe Gamba 14/06/2010 11:12


Sujet : Léo Ferré

Bonjour monsieur Hidalgo,
Après avoir hésité pas mal de temps je me lance, pouvez-vous m'indiquer une biographie de Léo Ferré pertinente à votre avis, il en existe beaucoup et je ne sais pas quel auteur choisir. Si cette
sollicitation ne correspond pas aux buts de votre blog veuillez considérer ma demande comme nulle.
En espérant ne pas vous avoir dérangé, veuillez croire monsieur Hidalgo en mes sincères remerciements pour toutes les découvertes que vous nous offrez.
Philippe Gamba


Fred Hidalgo 14/06/2010 11:27



Cher Philippe,
C'est au contraire un plaisir de vous répondre.

Je peux vous conseiller deux ouvrages de taille moyenne, notamment pour des raisons personnelles (et bien sûr de fiabilité) :

- le premier, de Jacques Layani, LA MÉMOIRE ET LE TEMPS, paru en 1987, parce que j'en ai été l'éditeur (sous le label "Paroles et Musique/Seghers")... et parce qu'il m'a valu plusieurs
appels téléphoniques de Léo, particulièrment mémorables, le temps de son élaboration...

- le second, de Jacques Vassal, LÉO FERRÉ, paru en 2003 chez Hors Collection, car l'auteur était non seulement l'un des "piliers" de Paroles et Musique et de Chorus
mais aussi parce qu'il a rencontré et interviewé souvent l'artiste.


Mais si l'on parle d'ouvrage de référence (comme le Grand Jacques de Marc Robine pour Brel), il s'agit indéniablement de LÉO FERRÉ, Une vie
d'artiste, de Robert Belleret, paru chez Actes Sud/Leméac : près de 800 pages, travail scrupuleux d'analyse où l'individu, le poète, le musicien, le chanteur, l'oeuvre sont tour à tour
abordés avec curiosité et pertinence.