Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SI ÇA VOUS CHANTE (le blog de Fred Hidalgo)
  • SI ÇA VOUS CHANTE (le blog de Fred Hidalgo)
  • : Parce que c’est un art populaire entre tous, qui touche à la vie de chacun et appartient à la mémoire collective, la chanson constitue le meilleur reflet de l’air du temps : via son histoire (qui « est la même que la nôtre », chantait Charles Trenet) et son actualité, ce blog destiné surtout à illustrer et promouvoir la chanson de l’espace francophone ne se fixera donc aucune limite…
  • Contact

Profil

  • Fred Hidalgo
  • Journaliste depuis 1971, créateur de plusieurs journaux dont le mensuel « Paroles et Musique » (1980-1990) et la revue « Chorus » (1992-2009). Editeur depuis 1984 et créateur en 2003 du « Département chanson » chez Fayard.
  • Journaliste depuis 1971, créateur de plusieurs journaux dont le mensuel « Paroles et Musique » (1980-1990) et la revue « Chorus » (1992-2009). Editeur depuis 1984 et créateur en 2003 du « Département chanson » chez Fayard.

Site de Fred Hidalgo

Journaliste, éditeur, auteur
À consulter ICI

Recherche

Facebook

La Maison de la chanson vivante
   (groupe associé au blog)
 

Jean-Jacques Goldman, confidentiel
  (page dédiée au livre)

Livres

2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 14:32

Dans ma maison d’amour et d’amitié

 

Malgré les difficultés que l’on nous annonce, entre les incantations des uns et la démagogie des autres, pour l’année nouvelle je vous souhaite (à l’instar d’une fidèle « abonnée », salut et merci Annie !) de sauvegarder le « Triple A » qui nous rassemble – Amour, Amitié, Altruisme – et surtout de le faire fructifier, non pas à la corbeille, mais plus simplement de bouche à oreille.

 

  voeux maison

 

Cela pourrait d’ailleurs être la devise de cette « maison d’amour » qui se nomme Si ça vous chante. Comme la belle chanson de Pierre Vassiliu, Amour amitié, à qui j’ai également emprunté Dans ma maison d’amour… Se rejoignent en effet ici, dans ce qui, grâce à vous, est plus qu’un blog, ceux et celles qui Aiment Aimer Avant tout et s’accordent à partager leurs coups de cœur sans rien attendre en retour. Sauf de contribuer à maintenir le Beau dans un monde désespérant de laideur et de conformisme. Le Beau ? Cela s’appelle l’âme des poètes... et des musiciens et de l’Art en général qui reste et restera la seule trace qui vaille de notre passage.

   

   

Bonne année aux amoureux de la chanson vivante, celle qui vient du cœur ou des tripes, qui exprime mieux que tout le meilleur de l’Homme ; bonne année à ceux et celles qui auront eu le rare talent, dans ce monde âpre au gain et hostile à l’humain (« Pauvre monde, insupportable monde / C’en est trop, tu es tombé trop bas / Tu es trop gris, tu es trop laid / Abominable monde »), d'avoir su vieillir sans devenir adultes, toujours prêts à insuffler des rêves d’enfant dans une histoire sans gloire. À tous ceux-ci, avec Vassiliu (rencontré la première fois à Libreville en 1972, il y a quarante ans !), je dis bienvenue chez vous : « Je veux qu’ma maison soit pleine comme toujours / De bruits, de déraison, de calme et puis d’amour / Qu’il y ait des poivrots, musiciens et poètes / Des vrais, qu’ont du talent et qu’ont pas la grosse tête… »

   

   

Mais surtout, devant la grande menace promise pour ce millésime 2012 par les oiseaux de mauvais augure, et anticipée par le poète dans un monument (méconnu) de la chanson, je formule un vœu plus que jamais nécessaire : « Il nous faut des porteurs de parole avec des chenilles d’acier dans la tête / La vérité, la vérité comme si la vie en dépendait ! / Je vous dis qu'il est temps, ce monde est dans ce carnet qu’on referme / D’un geste las et qu’on écrase comme un cœur / Que se lèvent ici ceux qui ont de l’esprit pionnier dans la tête / Il va falloir dès ce soir tout recommencer... » (Jacques Bertin, Menace, 1977).

 

    

Et j’insiste, persiste et signe avec un autre grand Jacques qui savait mettre ses paroles en actes : il va falloir repartir à l’assaut des moulins à vent et puis lutter encore, sans peur, « lutter toujours / Pour l’or d’un mot d’amour / Pour atteindre, à s’en écarteler / Pour atteindre… l’inaccessible étoile ! » Alors seulement, on pourra dire : « Vous les dragons, les sorciers, les sorcières / Votre règne se meurt aujourd’hui », et proclamer enfin l’avènement du chant des hommes.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Hidalgo - dans La Chanson vivante
commenter cet article

commentaires

Coco Barrois 22/01/2012 21:04

Quel régal la découverte de ce blog ! ça va être un pur délice de s'y plonger !

Fred Hidalgo 23/01/2012 09:16



Pour mémoire, tous les articles du blog - souvent "intemporels" (surtout en ce qui concerne les hommages) - sont disponibles en lecture depuis sa création, le 18
novembre 2009.



Sam Telam 17/01/2012 10:39

Bonjour et voeux de triple A, la formule est bien tournée.

Et grand merci pour cet éclairage instructif concernant le grand Jacques.

Etant compositeur et musicien, je vous transmets le lien vers mes travaux récents. http://samtelam.bandcamp.com/track/et-recommencer

Les paroles sont en français, bien que l' intitulé soit en anglais. Cette chanson est librement inspirée d' une chanson brésilienne( tocando em frente), chantée par Maria Bethania qui m' avait ému,
en 95.

J' ajoute que je travaille avec Escambiar à Toulouse (Claude et Patrick Sicre et les fabulous trobadors) pour adapter en français,(Les nouveaux cantadors)le style des repentistes nordestains du
Brésil.

Cordialement
Sam

Nicole COURTOIS-HIGELIN 09/01/2012 15:05

Cher Fred,
J'adore recevoir ton blog.
Je trouve toujours le temps de le lire et de regarder les vidéos qui sont de vrais trésors avec un son génial.
Merci beaucoup.
Tous mes vœux pour 2012, plein de bonheur, d'énergie et de réussite.
Nicole

Annie Lapeyre 07/01/2012 15:05

Oui ALAIN

J'aime beaucoup cette pensée de Prévert que je m'efforce de mettre en pratique au quotidien; d'ailleurs la phrase exacte est " Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner
l'exemple", mais ne chipotons pas. Merci à vous ne nous le rappeler.

Et puisque vous vous appelez ALAIN, comme mon philosophe préféré, je vous offre un extrait de ses " propos sur le bonheur": " Il est toujours difficile d'être heureux; c'est un combat contre
beaucoup d'évènements et contre beaucoup d'hommes. Ce que l'on n'a point assez dit, c'est que c'est un devoir aussi envers les autres que d'être heureux. Tout homme et toute femme devraient penser
continuellement à ceci: que le bonheur, j'entends celui que l'on conquiert pour soi, est l'offrande la plus belle et la plus généreuse."
Bonne fin de semaine

Les Copains d'Après (Ass Brassens Perpignan) 07/01/2012 13:36

Les Copains D'après et moi-même vous prient de bien vouloir accepter leurs meilleurs vœux pour cette année nouvelle, au cours de laquelle nous aurons le plaisir de vous accueillir aux CABARETS
BRASSENS 2012 au Palais des Congrès de PERPIGNAN aux dates suivantes :
Vendredi 3 FEVRIER 20 h 30, au programme Le Groupe Vocal LES COPAINS D'APRES et le quintet sévillan LA MALA REPUTACION (qui avait mis le feu à COLLIOURE lors de L'INTEGRALE 2011).
Vendredi 8 JUIN 20 h 30, au programme Le Groupe Vocal LES COPAINS D'APRES et MARIE D'EPIZON accompagnée par JEAN-SEBASTIEN BRESSY pour un hommage à BARBARA.
SANTE, BONHEUR, ET CHANSONS...
BRASSENSEMENT VOTRE.
MMariette