Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SI ÇA VOUS CHANTE (le blog de Fred Hidalgo)
  • SI ÇA VOUS CHANTE (le blog de Fred Hidalgo)
  • : Parce que c’est un art populaire entre tous, qui touche à la vie de chacun et appartient à la mémoire collective, la chanson constitue le meilleur reflet de l’air du temps : via son histoire (qui « est la même que la nôtre », chantait Charles Trenet) et son actualité, ce blog destiné surtout à illustrer et promouvoir la chanson de l’espace francophone ne se fixera donc aucune limite…
  • Contact

Profil

  • Fred Hidalgo
  • Journaliste depuis 1971, créateur de plusieurs journaux dont le mensuel « Paroles et Musique » (1980-1990) et la revue « Chorus » (1992-2009). Editeur depuis 1984 et créateur en 2003 du « Département chanson » chez Fayard.
  • Journaliste depuis 1971, créateur de plusieurs journaux dont le mensuel « Paroles et Musique » (1980-1990) et la revue « Chorus » (1992-2009). Editeur depuis 1984 et créateur en 2003 du « Département chanson » chez Fayard.

Site de Fred Hidalgo

Journaliste, éditeur, auteur
À consulter ICI

Recherche

Facebook

La Maison de la chanson vivante
   (groupe associé au blog)
 

Jean-Jacques Goldman, confidentiel
  (page dédiée au livre)

Livres

19 août 2010 4 19 /08 /août /2010 18:06
Parodie 

 

Juste pour rire (comme on dit à Montréal) ou au moins sourire, voici – en présence de l’intéressé, SVP ! – une petite curiosité chansonnière : un hommage en forme de patchwork parodique à l’auteur de Nougayork.

 

 

Cela se passait le 24 mars 1987 sur Antenne 2 dans Le Théâtre de (Philippe) Bouvard. Parmi les interprètes débutants de ce Nougaro patchwork, on reconnaîtra le grand brun moustachu (à la droite de Jean-Jacques Delaunay, Maria Saint-Paul, Jean Martiny et Marcel Philippot) : un certain… Serge Llado, bien connu désormais (notamment des auditeurs de Laurent Ruquier et des lecteurs de Si ça vous chante), à qui l’on doit l’écriture de ces textes parodiques. Exercice peu aisé à oser, on en conviendra, que de détourner ainsi les versions originales de grandes chansons devant leur géniteur, visiblement aussi interloqué que touché par « tellement d’affection »...

   

 

Nouvelle occasion, en tout cas, de retrouver le génial artiste lui-même dans ses œuvres, avec deux vidéos d’archives de 1966 et 1968 : Bidonville, l’une de ses chansons les plus reprises aujourd’hui (« Donne-moi ta main, camarade / J’ai cinq doigts, moi aussi / On peut se croire égaux… ») en forme de clip avant l'heure, et un « live » en couleur (extrait d'une émission de télévision) de son fameux et très personnel Paris Mai, où le chanteur des années 60 anticipe le rappeur des années 2000 (n’est-ce pas, cher Abd Al Malik ?).

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Hidalgo - dans En bref et en vrac
commenter cet article

commentaires

VoluBill 16/12/2010 19:38


Ambiances ....

Celle de la chanson "il s'est passé quelque chose" de Juliette me ramène toujours à "il y avait une ville" de Claude Nougaro, et inversement.

J'aime beaucoup l'écriture du suspens qui règne dans chacune d'elles.


Laurent 16/12/2010 18:37


Le premier CD comprend effectivement le premier 25 cm sur la marque Président et ses neuf titres dont "Il y avait une ville" dans une première orchestration. En ouverture il "Direction Vénus" un
titre en public. Pour terminer il y a "Jésus" qui est un texte plein de verve à la sauce Nougaro
Sur le deuxième CD il y a ses premiers interprètes avec 21 titres (Jean Constantin "Les pantoufles à papa", Paul Roby "Coupez-les moi au rasoir", Jacqueline François, Philippe Clay, Colette Renard,
Marcel Amont, Lucette Raillat, etc...)
Le livret est superbe mais que la deuxième partie soit écrite en anglais, ce n'était pas nécessaire.
Mais ne boudons pas le plaisir, pouvoir enfin écouter les titres Président pour lesquels on peut regretter la maigre diffusion de l'époque qui méritait bien plus par sa qualité
Tous les amateurs de Claude Nougaro vont tomber sous le charme
Le label c'est Discograph et c'est une bonne idée de cadeau de Noël
Il coûte près de 19 euros et les vaut largement


Laurent 16/12/2010 14:36


Je viens de me procurer "À la recherche du son qui fait sens"
Un double CD qui reprend les chansons du premier 33 tours de Claude Nougaro (entre autres)
C'est un régal de retrouver ce jongleur de mots avec deux bonus, surtout que je n'avais jamais pu trouver ce disque.
Dans le domaine de la la variété je me souviens aussi d'un titre de Richard Anthony "Au fond de mon cœur" qui témoignait aussi de la virtuosité et du style caractéristique de Claude Nougaro


Fred Hidalgo 16/12/2010 17:22



Merci pour l'information, Laurent !
Chez qui, chez quel label, ce double CD ? Que j'aille vite fait me l'acheter... s'il comprend effectivement le TOUT premier album studio de Claude. Il s'agit bien du 33 tours 25 cm paru
chez Président en 1958, comprenant 9 titres (de Il y avait une ville à Toutes les musiques) ?



forcioli philippe 05/09/2010 06:38


Bonjour
je souhaiterai envoyer mon dernier album "Le mystère demeure" à Fred Hidalgo, mais à quelle adresse?
Bien à vous
Philippe Forcioli


Fred Hidalgo 05/09/2010 10:30



Bonjour Philippe,Je vais vous répondre en direct, mais votre message permet de rappeler une nouvelle fois que, depuis
la disparition brutale de Chorus (dont il resterait beaucoup à dire, s'agissant d'un titre de référence pareil, avec son aura et son ancienneté...), toutes les
coordonnées de la Rédaction (empêchant ses lecteurs de continuer à communiquer avec elle) nous avaient été coupées et supprimées aussi brutalement (voir le communiqué de la
"Rédaction dans son intégralité" publié sur le site www.laredactiondechorus.fr et réalisé par l'ensemble des journalistes de la revue, par respect
envers leurs lecteurs et les artistes rencontrés en vue du n°69, au moment où celui-ci aurait dû paraître).

L'adresse postale "historique" de Chorus (BP 28, 28270 Brezolles) est donc obsolète depuis l'été 2009 et tout courrier expédié à celle-ci est comme une bouteille à la mer...



Barbara 25/08/2010 11:24


Je m'absente quelques jours, flâneries estivales, lentes ballades sifflotantes tôt le matin, les pieds traînant dans le flot échoué mollement, la tête encore dans les étoiles… et l'Hidalgo-blog,
que devient-il ?
Nougaro continue. Youpiiii !!

J'ai assisté (auditeur privilégié) à la pré-représentation de rodage à un hommage à Brel & Nougaro qui sera sur Paris à partir de mi-octobre et Monsieur Fred tu me remets ("je dis tu à tous
ceux que j'aime") Nougaro en soleil de rentrée. Un peu de prolongation des vacances.

Pour cet hommage je vous en parlerai plus tard car pour l'instant c'est encore en gestation. Les deux pré-représentations laissent présager de grands bonheurs à venir.


Fred Hidalgo 25/08/2010 11:35



Cette annonce concernant Brel et Nougaro cet automne à Paris nous met l'eau à la bouche... comme disait le Grand Serge. On attend donc que "tu" nous en dises plus,
Barbara : tu vois, moi aussi, à l'instar de la chanson, je tutoie volontiers les gens que j'aime ou sont "aimables" (au sens où, ne les connaissant pas encore personnellement, on sent néanmoins,
on ressent spontanément, la capacité de les aimer).