Profil

  • Journaliste depuis 1971, créateur de plusieurs journaux dont le mensuel « Paroles et Musique » (1980-1990) et la revue « Chorus » (1992-2009). Editeur depuis 1984 et créateur en 2003 du « Département chanson » chez Fayard.
  • Le blog de Fred Hidalgo

Présentation

  • : Le blog de Fred Hidalgo
  • : Parce que c’est un art populaire entre tous, qui touche à la vie de chacun et appartient à la mémoire collective, la chanson constitue le meilleur reflet de l’air du temps : via son histoire (qui « est la même que la nôtre », chantait Charles Trenet) et son actualité, ce blog destiné surtout à illustrer et promouvoir la chanson de l’espace francophone ne se fixera donc aucune limite…

S’il vous enchante...

Avec le temps...

Décembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>
Mercredi 19 mai 2010 3 19 /05 /Mai /2010 21:19

Leçon de blog sommaire

 

Ceci n’est pas une guitare, c’est un blog de saucisson (de cheval), pardon de chanson... Autrement dit, un truc, un machin qui se faufile (ah ! le joli fil…) sur la toile mondiale, pour partager des choses, des impressions, des sentiments, des émotions, des informations, des notes, du son, de l’image et du verbe… Précisons tout de suite que je ne joue pas du blog classique, ni du blog flamenco, encore moins du blog démago, mais du blog sommaire, avec tout juste six mois de pratique-tac-tic. Et je ne suis pas ici pour vous distraire, qu’on se le dise, mais pour instruire. Maintenant, s'il y en a que ça amuse de rire, je peux aussi distraire. Ou instruire en « distraisant »... dix ans, treize ans, trente ans de Paroles et Musique en Chorus, trente ans… et demi maximum... Après, je prends ma retraite ! 

 

   

Mais trêve de paraphrase bobylapointesque. Bien qu’il y ait pire en la matière que cette espèce de Brassens punk-rock avant l’heure, génie méconnu… de son vivant – je me souviens d’Yves Montand me répondant qu’il n’existait pas, en chanson, de grand talent méconnu ; cela m’avait fichu en rogne. Il est vrai qu’à ce moment-là notre Bobo Léon n’était plus de ce monde depuis une dizaine d’années (Robert, Jean-François, Joseph, Pascal Lapointe, dit Boby Lapointe, avait passé l’arme à gauche à Pézenas, sa ville natale, à l’âge de 50 ans, le 29 juin 1972)… et que ses œuvres complètes s’écoulaient alors, post mortem, comme du petit lait à la framboise des mamelles (du destin) de votre nourrice. Pas de talent méconnu ? « Pour une sonnerie, c'est une belle sonnerie ! » Je préfère la tendresse de Tonton Georges à la pseudo-lucidité condescendante de Montand (et je ne parle pas de l’artiste, évidemment fabuleux) : « Ce satané Boby Lapointe, depuis qu’il a tourné le coin, à Pézenas comme à Paris ses copains et admirateurs ont du mal à s’y habituer. En ce qui me concerne, les soirs où son amitié et sa bonhomie me manquent un peu, je fais comme si rien n’était, j’écoute ses chansons pour qu’il continue à vivre, le bougre, et il continue. Mon vieux Boby, putain de moine et de Piscénois, fais croire à qui tu veux que tu es mort ; avec nous, les copains, ça ne prend pas. »  

 

 

Bref, retour à nos moutons : leçon de blog sommaire. Parce que, figurez-vous, il semble que quantité d’internautes novices ignorent « comment ça marche », quelles sont les fonctionnalités d’un blog et les possibilités qu’il offre. Ici et là, des indices nous alertaient de cette méconnaissance avouée ou pas : des messages sibyllins, des commentaires, et surtout ces jours-ci – lors d’un marathon de spectacles où nous avons rencontré nombre d’anciens lecteurs de Chorus, d’artistes et de professionnels – des discussionsd’où il ressortait à l’évidence la nécessité d’apporter quelques précisions sur l’usage d’un blog, son mode d’emploi.

Alors, les férus en bloguerie, les premiers de la classe section Web, passez votre chemin ! Vous êtes prévenus, ceci ne vous concerne pas… mais vous pouvez néanmoins mettre à profit cette récréation pour prendre du plaisir (c’est gratuit) avec le son et lumière bibinaire, le cours de grammaire bobylapointenaire illustrant cette leçon de blog sommaire destinée surtout – sinon à faire découvrir l’intéressé (on peut penser que c’est fait depuis belle lurette, quoique…) – à offrir une bonne pinte de rire à sa santé (moi, son écriture sans pareille, géniale, son rythme de forcené de la chanson, son air de ne pas en avoir, de ne pas être concerné quand il chante – comme ici dans Tirez sur le pianiste de Truffaut, avec Aznavour au piano – m’ont toujours fait et me font toujours hurler de rire).  

  

   

Leçon n° 1 : l’inscription (et la désinscription)

Vous pouvez recevoir de loin en loin un message de notre part sans être inscrit au blog pour autant. Cela signifie seulement que vous avez manifesté votre intérêt pour la chanson auprès de nous ou que quelqu’un connaissant cet intérêt nous a communiqué votre adresse. Mais, dans ce cas, vous ne recevrez que des messages aléatoires, souvent très espacés, et risquez donc de manquer des informations d’actualité.

Le plus simple et le plus commode pour tout le monde est donc de vous inscrire en laissant votre e-mail dans la case « Si ça vous chante… » (en colonne de gauche de la page d’accueil), sous la mention « inscription à la newsletter », puis de cliquer sur OK. Vous recevrez dès lors un message toujours très bref mais automatique à chaque actualisation... qui nous évite bien du travail ! A bon entendeur, merci d’avance. Et si, plus tard, vous souhaitez vous désinscrire parce que vous n’avez plus goût à rien, que votre Katie, par exemple, vous a quitté, pas de problème, on est compatissant : vous pouvez nous quitter à votre tour à tout moment d’un seul clic (sans risquer de claques) à l’endroit indiqué (« Pour ne plus recevoir de newsletter provenant de sicavouschante.over-blog.com, cliquez ici ») au bas de chaque « newsletter » (sorry, but it is impossible de franciser ce terme dans la « grille » imposée par le serveur… à moins qu’un blogueur émérite nous apporte la solution) annonçant la mise en ligne d’un nouvel article.  

   

 

Notez qu’en cas d’inscription, votre e-mail reste strictement secret (il n’est même pas visible par l’auteur du blog) et ne peut donc être communiqué à quiconque.

 

Leçon n° 2 : écrire un commentaire

L’un des buts principaux de Si ça vous chante est de susciter des commentaires de ses lecteurs-visiteurs, non seulement pour réagir directement à un article, le compléter, y apporter des précisions mais aussi pour répondre à un autre lecteur, lancer des pistes de réflexion, donner des informations d’actualité, etc. Nombreux sont ceux (et celles) qui hésitent à participer ainsi à la marche du blog, surtout parce qu’ils croient que cela doit être techniquement très compliqué… alors que c’est tout simple : il suffit de cliquer sur la mention « Écrire un commentaire » qui figure systématiquement en fin d’article et vous arrivez sur une page où, après avoir noté votre nom (ou le pseudonyme de votre choix) et votre e-mail (qui n’est lisible par personne d’autre que l’auteur du blog), vous pouvez taper votre message (« Rédigez ici votre commentaire »), avant de cliquer sur « Publier ce commentaire ». C’est tout.

 

Leçon n° 3 : lire les commentaires des autres

L’intérêt du blog ne réside pas uniquement, loin s’en faut, dans les articles de son auteur, mais également dans les commentaires de ses lecteurs qui apportent un plus et se complètent en se répondant souvent les uns les autres. Parfois même à plusieurs semaines (ou mois) d’intervalle, car on peut toujours envoyer un commentaire nouveau sur un ancien article : tout est toujours disponible d’un clic dans un blog comme celui-ci. Pour y accéder, deux possibilités : cliquer en fin d’article sur « Voir les commentaires » (de l’article en question), ou bien en colonne de gauche de la page d’accueil sur les « Derniers commentaires » (leur mention s’affiche au fur et à mesure, avec le jour et l’heure de mise en ligne, au-dessus du titre du sujet concerné) : vous êtes ainsi informé en temps réel de la publication de nouveaux commentaires.

 

Leçon n° 4 : « Actu-info “Si ça vous chante” » dans les commentaires

Une spécificité : des informations d’actualité (annonçant par exemple un concert exceptionnel, le programme d’un festival, une souscription de disque, etc.) sont mises en ligne régulièrement sous le titre « ACTU-INFO “SI ÇA VOUS CHANTE” » sous forme de commentaire, toujours dans le dernier article en ligne. Elles ne sont donc visibles (et ne peuvent s’avérer efficaces) que si l’on va régulièrement consulter les commentaires...

 

Leçon n° 5 : tous les articles sont disponibles

On pense généralement (et on nous le dit parfois, pour le regretter) que « les articles apparaissent et disparaissent sans qu’on puisse les garder », mais tel n’est pas le cas : si nous avons choisi de ne garder systématiquement à l’écran, quand on se connecte à Si ça vous chante, que les trois derniers sujets publiés, en revanche TOUS les articles de Si ça vous chante restent (et resteront) lisibles en permanence depuis son « Prologue » (qui situe ses objectifs et donne le ton, en précise l’esprit) mis en ligne le 18 novembre 2009.

Pour y accéder, il suffit de cliquer sur « liste complète » en page d’accueil sous la rubrique « Articles récents » (où ils sont tous classés par ordre chronologique et d’où l’on peut accéder d’un clic à l’un ou l’autre des dix derniers) ou bien sur la rubrique voulue (« Concerts et festivals », « Éditoriaux », « Actu disques et DVD », « Reportages », « Hommages », « En bref et en vrac », etc.) de la colonne « Catégories » (où ils sont répertoriés par genre) : vous verrez alors apparaître, dans l’ordre chronologique d’apparition à l’image (!) TOUS les articles d’une même rubrique. TOUT reste donc, toujours, à portée de main, du moins de clic, toujours prêt à être lu, écouté et visionné, et qui plus est, tout (du moins le texte et les illustrations) peut être imprimé.

 

Leçon n° 6 : rubrique « Chant libre »

Comme son nom l’indique, allez-y voir, cette rubrique est ouverte en particulier aux artistes et professionnels qui le souhaitent, sous la seule réserve que le sujet traité soit d’intérêt général. Cela peut être une carte blanche, un billet d’humeur, un texte en hommage à un artiste disparu… ou quoi que ce soit d’autre. Par définition, ce « Chant libre » est la rubrique qui ne se donne aucune limite (que celle, encore une fois, de l’intérêt général et du respect d’autrui). Si vous désirez l’utiliser, il suffit de nous contacter au préalable pour régler les détails ensemble (à l’adresse e-mail suivante : sicavouschante.blog@orange.fr).

 

Leçon n° 7 : rubrique « L’Amusicoscope »

Cas particulier, « L’Amusicoscope » est proposé spécifiquement par Serge Llado, artiste chansonnier (chansonneur ?) de son état (il tourne régulièrement en spectacle) et chroniqueur radio bien connu. Son but principal : nous amuser en chanson, avec des quizz et autres (cela ne fait que commencer) mais aussi nous instruire en nous distrayant (salut Boby !), entre autres en traquant sans relâche – montages sonores à l’appui – les chansons qui se ressemblent… Et notre homme (« l’inspecteur DorémifasolLlado » !) est vivement demandeur d’informations, d’indices en la matière pour lui permettre de nourrir ses enquêtes à venir. Alors, si ça vous chante… Serge Llado se chargera ensuite de faire chanter (« en tout bien tout honneur, monsieur le commissaire blogueur ! Pas de délation, que de l’information… ») les artistes repris de musiques…

 

Conclusion

Ce blog est fait pour servir la chanson et non s’en servir. Et il ne s’use que si l’on ne s’en sert pas. Donc, à vous de jouer en utilisant d’une part toutes ses potentialités (nouveaux lecteurs, « inscrits » ou pas, vous pouvez prendre le temps de lire les articles qui vous intéressent, publiés depuis l’origine, il y a exactement six mois) et en répercutant d’autre part, SVP, le plus largement possible, l’annonce de son existence. Travail bénévole à usage gracieux, ce blog sera d’autant plus utile aux artistes, aux professionnels et à tous ceux de la « société civile » pour lesquels la chanson est plus qu’un loisir, plus qu’un divertissement (tout en l’étant aussi) : un art en soi. Le plus populaire et à la fois le plus immédiat des arts, celui qui rassemble « les gens » et les fait communier dans l’esprit et l’émotion comme nul autre. Donc, plus on est de fous à chanter en chœur et plus la chanson a de chances de se faire entendre !

Enfin, ce que j’en dis, moi, c’est rien que mon avis… Chacun fait c’qui lui plaît, c’qui lui chante. Pas vrai Boby ? Allez, assez ri, on reprend tout au début ! « Première leçon : Les deux accords ; en guitare sommaire, nous avons deux accords. C'est beaucoup... Ce n'est pas trop. Pour effectuer ces deux accords, nous avons une main gauche avec un pouce (qui ne compte pas... ah ! ah !) et un index. Avec l'index, nous viendrons appuyer sur les cordes à proximité (c'est-à-dire pas trop loin). Soit sur cette corde-ci (que nous appellerons la corde “si”), soit sur cette corde-là (que nous appellerons donc la corde “mi”) et, nous obtiendrons les deux accords suivants : bling et blang !... Exercice pour la prochaine fois, sur un cahier propre : dix lignes de "bling", dix lignes  de "blang". » Récompense ? Une glace vanille… et citron !  

   

   

Bling, blang, bling-bling ? Exercice sommaire ? Pour ceux et celles qui chercheraient à l’éviter, voici une première (et dernière) session de rattrapage, le premier et dernier sommaire (non détaillé) de Si ça vous chante (pour le détail, vous savez à présent comment procéder : cf. leçon n° 5). Histoire d’embarquer à bord en toute connaissance de cause, en remontant le temps jusqu’à la mise en ligne initiale (en eau ?) de ce navire virtuel sillonnant les mers enchantées de l’espace francophone… et au-delà si affinités.

 

• Sommaire du premier semestre de Si ça vous chante
Article n° 35 : Des yeux noirs aux mains d’or (rubrique « L'Amusicoscope », publié le 11/05/2010) ; n° 34 : Florilège de printemps (Actu disques et DVD, 07/05/2010) ; n° 33 :
Dites 33 (Disques et DVD, 05/05/2010) ; n° 32 : Plus vite que la musique (Disques et DVD, 04/05/2010) ; n° 31 : D’Anne Sylvestre à Olivia Ruiz (La Chanson vivante, 27/04/2010) ; n° 30 : Dvorak vs. Gainsbourg (L’Amusicoscope, 17/04/2010) ; n° 29 : Paris-Moscou (Sans frontières, 13/04/2010) ; n° 28 : La Chanson censurée (L’Amusicoscope, 11/04/2010) ; n° 27 : Une sorcière comme les autres (La Chanson vivante, 04/04/2010) ; n° 26 : In the Top of the blogs (Éditorial, 31/03/2010) ; n° 25 : Ils ont voté, et puis après ? (En bref et en vrac, 22/03/2010) ; n° 24 : Génération Chorus n° 3 (Disques et DVD, 18/03/2010) ; n° 23 : L’Adieu à Jean Ferrat (Hommage, 14/03/2010) ; n° 22 : Génération Chorus n° 2 (Disques et DVD, 11/03/2010) ; n° 21 : Génération Chorus (Disques et DVD, 08/03/2010) ; n° 20 : Vagabondages (Hommage à Roger Gicquel, 07/03/2010) ; n° 19 : Yvan Cujious aux Trois Baudets (En bref et en vrac, 02/03/2010) ; n° 18 : Hors saison (Disques et DVD, 27/02/2010) ; n° 17 : État critique (Éditorial, 24/02/2010) ; n° 16 : Alors… Chante ! (En bref et en vrac, 21/02/2010) ; n° 15 : Les Affranchis de Chant’Appart (En bref et en vrac, 13/02/2010) ; n° 14 : Cali et la Catalogne pour Haïti (En bref et en vrac, 10/02/2010) ; n° 13 : Beethoven vs. Brel (L’Amusicoscope, 05/02/2010) ; n° 12 : Étoiles des neiges (Concerts et festivals, 28/01/2010) ; n° 11 : Do ré mi fa sol… Llado (L’Amusicoscope, 24/01/2010) ; n° 10 : Luc De Larochellière (Disques et DVD, 21/01/2010) ; n° 9 : Rentrer au port (Hommage à Lhasa et Mano Solo, 15/01/2010) ; n° 8 : Ballade en mer Rouge (Reportage, 23/12/2009) ; n° 7 : Chanson d’automne (Disques et DVD, 10/12/2009) ; n° 6 : Helvétiquement vôtre (En bref et en vrac, 07/12/2009) ; n° 5 : Gilles Elbaz (Chant libre, 06/12/2009) ; n° 4 : Amélie-les-crayons (Disques et DVD, 02/12/2009) ; n° 3 : French song (Chant libre, 30/11/2009) ; n° 2 : Le Joli Fil (Concerts et festivals, 26/11/2009) ; n° 1 : En guise de prologue (Éditorial, 18/11/2009).

   

 

Vu et approuvé ? Clair et net ? Blog à part, rassurez-vous, on n’y reviendra pas, les novices en blog sommaire possédant désormais toutes les clés de cette « maison d’amour » commune (pléonasme). Suivez le fil, reliez-vous à lui et faites chorus… si ça vous chante, certes, mais en gardant toujours à l’esprit, SVP, que ce blog ne s’usera – même extrêmement fréquenté, même classé toujours dans « Le Top des blogs » – que si l’on ne s’en sert pas. Du blog et de l’usage du blog, de CE blog : allez-vous y promener à votre convenance, comme dans un jardin extraordinaire, venez-y voir les vidéos, écouter les chansons… et dites-nous que ça n’est plus de l’hébreu, de l’embrouillamini (Embrouille minet ?), du méli-mélo… dis, Boby ?!  

 

Publié dans : Blog, mode d'emploi - Par Fred Hidalgo
Ecrire un commentaire - Voir les 25 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés